Seigneurs de Calmont, Comtes de Rouergue et de Toulouse

Aux environs de 1100, Bégon de Calmont, renonçant aux anciennes prétentions ecclésiastique, les cèda à l’Abbaye de Conques. Dès 1092, il avait marié sa fille Sybille à Raymond d’Anduze, qui de ce fait devait bientôt entrer en possession de tout le patrimoine.
Le Comté de Rouergue et celui de Toulouse étaient détenus depuis assez longtemps par une même famille. Aux alentours de 1200, Raymond VI de Toulouse en était le suzerain. Comme tel, il pouvait requérir l’assistance de ses vassaux et la remise momentanée de leurs châteaux. Il conclut avec la famille d’Anduze un contrat d’échange lui permettant de disposer de la forteresse de la Roque, admirablement située sur les frontières du Rouergue et du Gévaudan, car il sentait grandir une menace contre ses états. Sa puissance, presque égale à celle du Roi, suscitait bien des envieux et on l’accusait même de soutenir l’hérésie cathare...

La Croisade des Albigeois

La croisade dite des « Albigeois », fut le prétexte pour les troupes de Simon de Montfort Simon de Monfortde déferler sur les terres du Comté. Elles y commirent de telles exactions que Raymond VI leva l’étendard de la révolte. Mais sa défaite devant Muret en 1213 fit pencher le sort contre lui. Se sentant compromis, ils se soumit aux croisés. Baudoin, frère de Raymond VI fit également allégeance aux croisés. Raymond VI le fait pendre pour attribuer le Château de La Roque à Pierre de Sauve. Raymond VII succéda à Raymond VI, et Alphonse de Poitiers (frère de Saint-Louis) qui avait épousé sa fille Jehanne de Toulouse, hérita de La Roque à la mort de son beau-père. En 1251, le nouveau couple comtal séjourne au château de La Roque. Certainement, Alphonse réorganisa-t-il les défenses de la place forte, lors de ce séjour, tel qu’il le fît à Najac. Sans héritier direct, selon les clauses du traité, le Comté de Toulouse et Rouergue passe au Roi de France à la mort de Raymond VII en 1271. Grâce à sa situation exceptionnelle, La Roque devint Chatellenie Royale et siège d’un « baillage » ou cour de justice, étendant sa juridiction sur un vaste district.

L’occupation Anglaise

En 1360 survint la Guerre de 100 ans et le Traité de Brétigny qui amputa la France de ses provinces méridionales au profit des Anglais. Moyen Age AveyronEn 1362, le château de La Roque ouvre donc ses portes au capitaine anglais qui vient y tenir garnison. Bientôt portant, les seigneurs et villes du Midi regrettent leur soumission et se plaignent au Roi de France des charges dont les accable leur nouveau suzerain. Encouragée en sous-main, la révolte éclate. En janvier 1369, Jean, fils du Comte d’Armagnac et de Rodez, donne l’assaut à La Roque Valzergues et en chasse la garnison anglaise dont le capitaine périt au cours de l’attaque. Pendant près d’un siècle, la Maison d’Armagnac fut l’un des plus fermes soutiens de la couronne de France, et en récompense des services rendus, le roi lui fit don de 4 châtellenies en Rouergue, dont celle de La Roque.

-Textes d'après "Sauvegarde du Rouergue"-

en savoir plus sur La Roque Valzergues et sa région :
Mairie de Saint Saturnin de Lenne
Office du Tourisme des Causses à l'Aubrac
Communauté de Communes des Causses à l'Aubrac