Le Saint-Sépulcre ou Capélette à Campagnac

Cette petite chapelle du XVIIIe siècle, dont le linteau de porte rustique Le Saint Sepulcre à Campagnac ou Capélettereprésente une mise au tombeau, s'élève sur son promontoire caussenard, au-dessus de la vallée du lot et face à l’Aubrac.
Certains éléments pourraient témoigner de l'existence d'un édifice plus ancien. Diverses légendes sont rattachées à ce lieu. Ermitage, lieu d'expiation pour des voleurs ayant détroussé et tué, ou site païen dédié à la mort, au passage vers l'au-delà et la lumière éternelle ?
Les objets retrouvés lors des fouilles archéologiques conduites sur le site de culte gallo-romain d’Azuel tout proche, pourrait conforter cette dernière hypothèse, notamment le curieux matériel d’oculiste daté du 2ème siècle après Jésus-Christ.
À l'époque gallo-romaine le matériel d’oculiste était principalement constitué d'un petit coffret en laiton avec plusieurs compartiments contenant des collyres à l'état solide, une tablette à broyer et un étui à instruments pour préparer et appliquer les collyres.

Depuis les temps immémoriaux, la Capélette (encore dénommée Notre-Dame-des-Buis, par les Cabassols, habitants de Campagnac)Notre Dame des Buis Campagnac est également le lieu de rendez-vous des amoureux. De nombreuses inscriptions gravées sur ses murs en témoignent. Le site grandiose du Saint-Sépulcre était aussi lieu de pèlerinage et de dévotion pour exhausser des vœux, conjurer les mauvais sorts ou maladies. Ainsi les murs de la Capélette portent-ils, par exemple, encore les traces des scies dentelées des scieurs de long qui venaient y demander la guérison pour leur maladie des yeux.

-Textes de l'Association "Vivre à Campagnac et dans ses Hameaux"-

en savoir plus sur Campagnac et sa région :
Mairie de Campagnac
Office du Tourisme des Causses à l'Aubrac
Communauté de Communes des Causses à l'Aubrac